Meilleurs paris sportifs OddsShark

Découvrez comment parier sur la Ligue des champions

Découvrez comment parier sur la Ligue des champions

La Ligue des champions est l’un des événements les plus passionnants sur lesquels parier, que ce soit en pariant sur le vainqueur de la compétition ou sur les résultats de matchs individuels, opposant les meilleurs clubs de football européens. Parier sur la Ligue des champions est une affaire de timing, et connaître les nombreux moyens différents de parier sur cette compétition est la clé du succès.

Avant de nous pencher sur les différentes phases de la Ligue des champions et sur la façon de maximiser vos profits lors de chacune d’elles, découvrons d’abord les types de paris les plus communément placés sur la plus passionnante des compétitions de football de clubs.

Les raisons pour lesquelles nous aimons la Ligue des champions

La Ligue des champions est depuis toujours l’une des compétitions de prédilection des parieurs sportifs, et ce pour de nombreuses raisons évidentes. Elle voit s’affronter les meilleures équipes d’Europe à travers trois différentes phases, pour se disputer le plus grand prix du football de clubs au monde.

Avec des équipes telles que le Real Madrid, le Milan AC, le Bayern Munich, Liverpool, Manchester United et Barcelone, pour ne citer que quelques clubs à la riche histoire en Ligue des champions, parier semaine après semaine sur cette compétition est depuis toujours un plaisir pour les fans de football.

Cette compétition est considérée par les amateurs du ballon rond comme la plus passionnante au monde, particulièrement pour sa phase à élimination directe galvanisante, prenant place après la phase de groupes et menant à la finale, et se jouant en un unique match lors duquel une page de l’histoire s’écrit chaque année.

Phase de qualification

La première phase de la Ligue des champions est la phase des qualifications, lors de laquelle s’affrontent des clubs des championnats mineurs et des clubs ayant fini dans les quatre premières places de championnats majeurs, tels que la Premier League anglaise, pour tenter de décrocher une place pour la compétition principale. Lors de cette phase, l’expérience fait souvent la différence, mais la forme des équipes est également un facteur très important, certains championnats commençant plus tôt que d’autres.

Par exemple, les championnats d’Europe de l’Est commencent souvent bien avant les principaux championnats européens, ce qui permet à leurs équipes d’arriver en excellente forme pour les matchs de qualification et de se montrer bien plus dangereuses que les cotes pourraient ne le laisser penser.

Pour miser judicieusement sur la Ligue des champions, il est essentiel de savoir analyser la forme d’une équipe, la situation et les gains potentiels. Nous allons vous expliquer comment tirer profit de chacune des variables, mais avant tout, parier sur la Ligue des champions est une question d’avoir connaissance au plus tôt des informations importantes.

Paris populaires

Il existe de nombreuses façons de parier sur la Ligue des champions, et certains marchés lucratifs vaudraient grandement la peine d’être analysés de façon approfondie.

Paris sur les totaux

Ces paris consistent à parier sur le nombre total de buts, de corners, de cartons et, de façon générale, toute statistique de match pouvant être quantifiée et produire un « total ». Le plus populaire de ces paris est le marché « Plus de/Moins de » sur le nombre total de buts en rapport à une quantité donnée, le plus souvent 2,5 buts.

Lors de la phase de groupes de la Ligue des champions, les matchs sont souvent prolifiques en buts, les équipes souhaitant engranger un maximum de points dès le départ, et devant souvent lutter pour eux jusqu’aux derniers matchs de cette phase. Faites attention aux matchs sans enjeu, ou encore aux matchs retour lors desquels une équipe que vous pensez capable de marquer beaucoup de buts possède une avance confortable, et pourrait ainsi lever le pied par rapport à un match couperet.

 

Handicap asiatique

Ce terme fait référence à un système de handicap basé sur des différentiels tels que -1,5 but ou +2,5 buts. Ce marché peut se révéler très intéressant lors de la phase qualificative ou à élimination de la Ligue des champions, lorsqu’une équipe peut par exemple avoir besoin de gagner par trois buts d’avance.

Bien qu’il soit possible de parier sur une forte performance d’une des deux équipes plusieurs jours avant le match, il est possible de trouver certaines des meilleures opportunités de paris via handicap asiatique seulement quelques minutes avant le match, par exemple lorsqu’une nouvelle majeure impactant l’une des équipes bouleverse l’équilibre de la confrontation.

Pari 1X2

Un pari 1X2 est un pari à trois options : victoire à domicile (1), match nul (X) ou victoire à l’extérieur (2). Les cotes sur un pari à trois résultats possibles seront toujours plus hautes que pour un pari à 2 résultats, tels que le « Remboursé si nul », car le 3e résultat ajoute à votre pari un risque supplémentaire.

Ainsi, comment tirer le meilleur profit des paris 1X2 sur des matchs de Ligue des champions ? Le favori ne sort pas toujours vainqueur, mais il est plus intéressant de parier sur les outsiders lors des trois premiers matchs de la phase de groupes de la Ligue des Champions : en effet, lors des trois derniers matchs, les grands clubs dos au mur auront tendance à tout donner pour se qualifier pour la phase à élimination directe.

Paris sur les résultats d’une compétition

Lorsqu’on pense à des paris sur les résultats d’une compétition, le pari sur le vainqueur est le premier à venir en tête. Cependant, cela concerne également plusieurs autres types de paris à long terme. Cela vous paraît compliqué ? C’est à vrai dire très simple. Les marchés des paris sur les résultats d’une compétition peuvent vous permettre de placer des paris sur le vainqueur de la Ligue des champions, disponibles dès l’été précédent (nous reviendrons plus en détail sur cette question plus tard), ou encore sur quel joueur finira meilleur buteur une fois le tournoi achevé.

Certains des meilleurs paris sur ces marchés à long terme sont placés avant les changements de cotes ; ainsi, il est important de vous positionner au plus tôt, avant que le reste des parieurs ne place leur argent sur les « value bet », les paris à la cote la plus intéressante. Par exemple, parier sur Harry Kane au sein du marché du meilleur buteur de la dernière Coupe du monde était un excellent choix, mais uniquement si le pari avait été placé avant le début de la compétition à une cote de 17. Immédiatement après ses deux buts lors de son premier match contre la Tunisie, sa cote s’effondra tel un attaquant dans la surface de réparation.

Buteurs et autres paris spéciaux

Parier sur les buteurs, les passeurs décisifs ou les cartons donnés aux joueurs à la réputation de brute lors d’un match peut se révéler un excellent moyen de dénicher des paris gagnants sur la Ligue des champions. Parier sur le fait qu’un joueur de la Premier League recevra un carton est souvent intéressant, les tacles hauts ou agressifs étant souvent punis par les arbitres en Europe.

Les vainqueurs précédents et leurs cotes changeantes

Observer la dernière décennie fournit de riches enseignements quant aux équipes disposant de cotes intéressantes pour leur éventuelle victoire en Ligue des champions. Voici les récents vainqueurs de la Ligue des champions et les cotes pour leur victoire en finale au moment de l’ouverture du marché à l’été précédent. 

AnVainqueur de la Ligue des championsParier sur les cotes avant le tournoi
2019-20FC Bayern München+1150
2018-19Liverpool +1450
2017-18Real Madrid+460
2016-17Real Madrid+450
2015-16Real Madrid+530
2014-15Barcelona +550
2013-14Real Madrid+550
2012-13FC Bayern München+1200
2011-12Chelsea+700
2010-11Barcelona+300
2009-10Inter Milan+1000

Comme vous pouvez le voir, lorsqu’il n’est pas question d’une équipe espagnole, les cotes sont plus hautes. Pour savoir comment miser sur les vainqueurs de la Ligue des champions, il est essentiel d’observer l’évolution des équipes prétendantes au titre au fil des dernières années. L’Inter Milan, vainqueur en 2010, était coaché par un entraîneur expérimenté et disposait d’une équipe motivée, teintée de jeunesse et d’explosivité, mais à son apogée.

Ceci pourrait également s’appliquer au Liverpool de Jurgen Klopp en 2019 ou même au Chelsea de 2012, bien que cette dernière ait profité d’un soupçon de réussite supplémentaire, étant donné la dominance du FC Barcelone et du Bayern Munich en demi-finale et finale. Lors de cette saison, le fait que Roberto Di Matteo était l’entraîneur le moins expérimenté de la compétition ne l’empêcha pas de soulever le trophée.

Trois astuces pour parier sur la Ligue des champions

Nous n’aurons bien sûr pas la prétention de dire que nous sommes capables de prédire ce qui peut arriver lors de matchs de Ligue des champions, mais suivre ces trois astuces simples pourrait vous donner un avantage important :

Pariez sur la victoire finale d’une équipe dans la Ligue des champions au moment de la phase de groupes, voire avant. Tirez profit des cotes gonflées en raison du plus grand nombre d’équipes parmi lesquelles choisir.

Pariez sur des buteurs jeunes, que ce soit pour des buts marqués au cours d’un match ou pour le titre de meilleur buteur de la compétition. Il n’est pas nécessaire que ces paris soient toujours placés sur des équipes que vous estimez capables de remporter la Ligue des champions : il est déjà intéressant de parier sur une équipe dont vous estimez qu’elle peut rejoindre les demi-finales.

Pariez contre des équipes majeures, comme Barcelone, le Real Madrid ou le Paris–Saint-Germain lors de la phase à élimination directe, surtout lorsqu’elles jouent à l’extérieur. Pariez sur leur victoire lors d’un match retour, lorsque la pression est sur elles.